YNSA Acupuncture

YNSA est l’acronyme de Nouvelle acupuncture crânienne de Yamamoto (Yamamoto New Scalp Acupuncture) et représente une Méthode d’Acupuncture autonome utilisant un somatotope au sens d’un système de micro-acupuncture.

C’est le médecin japonais Toshikatsu Yamamoto qui a développé l’YNSA dans les années 60. Yamamoto a présenté, pour la première fois en 1973 à un Congrès japonais de Ryodoraku, les éléments principaux de l’YNSA de l’époque, les 5 points de base (A, B, C, D et E). Les points de base sont associés à des parties du corps précises. C’est ainsi par exemple que l’ensemble des membres supérieurs est traité à partir du point de base C, alors que le point de base D est attribué aux membres inférieurs.   

Depuis 1985, l’YNSA travaille  dans un premier temps principalement au niveau crânien avec des somatotopies et des points supplémentaires. Des liaisons sont associées à des parties du corps, à des fonctions du corps et à des méridiens de l’acupuncture chinoise. Les points à puncturer sont déterminés par palpation, par diagnostic du ventre et du cou.

Si le point pour les reins, par exemple, est sensible à la pression au cou, alors on posera une aiguille au point upsilon correspondant aux tempes. Si l’aiguille est bien placée à la tempe, la sensibilité au cou va disparaître et permet ainsi de contrôler immédiatement la position correcte de l’aiguille